La conversion en Agriculture biologique s’est rapidement imposée comme une évidence …  En effet, tout commence par la terre qui nous nourrit, prendre soin de la terre pour prendre soin des hommes !

C’est ainsi que nos pratiques ont été pensées, réfléchies et choisies … Si travailler en Agriculture Biologique est un savoir-vivre, c’est aussi un savoir-faire.

 

S’engager vers une Agriculture Biologique : un choix pour l’équilibre de la terre et la santé de l’homme

- Un mode de production cohérent et performant :

L’agriculture biologique se définit comme un mode de production agricole exempt de produits chimiques de synthèse et d’OGM.

L’agriculture biologique est un mode de production durable et respectueux des hommes et de leur environnement.

L’agriculture biologique est basée sur l’équilibre entre le sol, les animaux et les cultures. En favorisant les équilibres et l’activité biologique des sols, ce sont ceux-ci que l’on nourrit et que l’on fait vivre. Ainsi, c’est la cohérence de fonctionnement du système que l’on vise

 Implanter des couverts végétaux : un choix aux multiples objectifs

 

Le but des couverts végétaux est de couvrir le sol en hiver avec un couvert végétal vivant pour produire de la biomasse et accroître la fertilité sans concurrencer la vigne. Cette « épargne » de fertilité sera restituée au sol au printemps suivant lors de la destruction et apportera un paillage protecteur du sol pendant l’été.

De ce fait, les objectifs des couverts végétaux sont de :

-Dynamiser l’activité biologique du sol,

-Améliorer la structure,

-Tamponner les stress hydriques,

- Limiter le lessivage.

Pratiquer le désherbage mécanique : un choix nécessaire et efficace pour stopper le désherbage chimique

 

Le désherbage des vignes a plusieurs objectifs : limiter la concurrence par rapport aux ressources hydriques et azotées, maintenir un état sanitaire correct en évitant que les herbes ne montent au cœur des souches, et de surcroît contribue à l’aspect esthétique des vignes, vecteur d’image pour le vin.

L’utilisation des herbicides (utilisation très fréquente en viticulture) ne permet pas de préserver l’environnement (sol, eau et espèces) et la santé des hommes. Ainsi, le désherbage mécanique sous le rang s’est imposé comme une évidence.

Son but : détruire les adventices présentes sur la parcelle à l’aide d’outils qui travaillent le sol de façon superficielle.

Le désherbage mécanique sous le rang est réalisé avec une lame interceps.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres
×